Que faire avec 40 000 euros en 2023 ?

Que faire avec 40 000 euros en 2023 ?

Blog

/

Investissement

/

Que faire avec 40 000 euros en 2023 ?

Mis à jour le

14/10/2022

Sommaire

Bevouac

L’excellence de l’investissement locatif réservée à 40 investisseurs par mois

Le guide ultime de l'investisseur immobilier 2023

10 chapitres
100 pages

0 minutes de lecture

Vous avez réussi à réunir un petit capital et vous vous demandez ce que vous pouvez faire avec 40 000 euros ?

Les choix d’investissement sont nombreux et variés de nos jours. À court ou à long terme, avec ou sans risque, seul ou accompagné d’un professionnel, de l’assurance vie à l’investissement locatif, on fait le tour pour vous des différents types de placement qui s’offrent à vous.

Important : cet article n’a aucune vocation à conseiller ses lecteurs et n’engage que son auteur.

Les investissements sans risque

Il s’agit de types de placements très sûrs à court terme. Ils sont cependant peu rentables.

Les livrets bancaires

Le livret bancaire ou livret d’épargne ou encore compte épargne est un type de compte bancaire rémunéré qui vous permet de mettre de l’argent de côté. Vous y déposez des sommes d’argent et celles-ci produisent ensuite des intérêts.

Le taux d’intérêt est fixé librement par la banque et varie entre 0,2 % et 1,5 % pour les livrets ordinaires. Celui-ci peut aller jusqu’à 4 % pour les super-livrets. Ces intérêts sont soumis à l’impôt sur le revenu. Le montant total des sommes déposées n’est pas plafonné.

À la différence du compte courant, ce compte ne permet donc pas d’assurer des dépenses de la vie courante. Toutefois, le capital est disponible à tout moment sans frais ni risque.

Il existe deux types de livret bancaire :

  • Le livret bancaire classique
  • Le super-livret. Son taux d’intérêt est plus élevé, mais il s’agit d’un livret sur une courte durée.

Avant d’investir votre capital dans un livret bancaire, il est donc important de comparer les conditions offertes par les différentes banques. Les formules les plus intéressantes sont celles qui pratiquent un taux d’intérêt boosté et qui permettent ainsi d’obtenir une rémunération au bout de quelques mois.

Il vous est possible d’ouvrir plusieurs livrets bancaires et dans des établissements différents. Il est ainsi possible d’ouvrir en même temps un livret classique et un super-livret.

L’avantage du livret d’épargne est qu’il s’agit d’un placement de capital garanti et sans risque. Ce type de placement présente aussi comme inconvénient son faible rendement par rapport à d’autres types de placement. D’autant plus que le taux d’inflation est largement supérieur aux taux d’intérêt, car il s’élève à 6 % en 2022.

Le taux d’intérêt du livret A a été augmenté à 2  % par an depuis le 1er août 2022. Avec 40 000 €, vous gagneriez 800 € sur un an.

Toutefois, avec une inflation de 6 %, vous perdiez en réalité 4 % de votre capital (2 - 6 = -4), soit 1 600 € !

L’assurance vie en fonds euro

Les fonds euros correspondent à l’enveloppe sécurisée de l’assurance vie. Ils s’opposent donc aux supports en unité de compte qui, eux, présentent un risque de perte en capital. Il s’agit aussi d’un placement sans risque, car les intérêts acquis chaque année s’ajoutent définitivement au capital garanti.

Pour bien comprendre ce concept, il faut savoir que l’assurance vie se compose de plusieurs supports financiers : un ou plusieurs fonds euros ou un ou plusieurs unités de comptes ou les deux types de supports combinés.

Le capital déposé est géré par l’assureur et investi, dans la plupart des cas, dans des obligations d’entreprise ou des emprunts d’État.

Il existe 2 grands types de fonds euros :

  • Les fonds euros classiques. Ils sont généralement investis dans des actifs obligatoires. Ils sont de ce fait très sécurisés et garantissent un revenu régulier.
  • Les fonds euros opportunistes. Ils sont investis dans des supports plus diversifiés pour en booster le rendement (immobilier, produits structurés, actions, etc.). Ils sont toutefois plus volatils et présentent donc plus de risque.

Autrefois très attractif, le rendement des fonds euros n’a cessé de baisser ces dernières années. Les intérêts restent cependant plus intéressants que ceux des livrets bancaires.

On peut le voir avec ce graphique de Capital qui nous montre l’évolution des rendements des fonds euros depuis 1989, ainsi que l’inflation.

En 2021, le rendement net des fonds euros ne dépassait pas les 1,5  %, soit moins que l’inflation.

taux fond en euros

Pour pallier cette baisse de rendement, les assureurs incitent de plus en plus à opter pour les contrats multisupports (fonds euros et unités de support) pour plus de rendement.

Là encore, avec 40 000 €, vous perdez de l’argent cette année. En effet, le rendement des fonds euros de 1,5 % vous fait gagner 600 €, mais l’inflation de 6 % vous en fait perdre 2 400. Au total, vous perdez donc 1 800 € !

Les investissements légèrement risqués

On a vu que les investissements sans risque sont peu rentables. Pour faire fructifier votre épargne, il est possible d’opter pour des investissements présentant un minimum de risque.

L’investissement locatif

L’investissement locatif n’est pas sans risque, car les prix peuvent baisser et il peut y avoir des problèmes avec les locataires, le voisinage, le quartier, etc.

Toutefois, c’est un placement intéressant si vous savez actionner les bons leviers.

Il existe en effet de nombreux dispositifs qui peuvent vous aider à maximiser votre rentabilité dans le domaine de l’investissement immobilier. Le premier d’entre eux est l’effet de levier bancaire.

Il permet en effet d’acheter un bien immobilier à crédit, qui sera remboursé en partie ou totalement par votre locataire. Le principal bénéfice est l’enrichissement latent.

Néanmoins, les banques demandent aux emprunteurs un minimum d’apport (entre 10 et 20 % du projet, selon les normes du HCSF).

Avec 40 000 €, et si votre capacité d’emprunt le permet, vous pourriez investir dans un projet à 266 666 € si ces 40 000 € correspondent à 15 % du projet.

Avec un tel budget, vous pouvez investir dans :

L’immobilier n’est pas l’actif le plus rentable en soi. Toutefois, grâce à l’effet de levier bancaire, il permet un retour sur fonds propre très profitable sur le long terme.

Reprenons notre exemple à 266 666 € avec un emprunt sur 20 ans. Vous avez investi au départ 40 000 € et 20 ans plus tard, vous êtes propriétaire d’un actif d’une valeur de 266 666 € (sans compter qu’il peut prendre de la valeur, notamment si vous avez choisi un bon emplacement).

Les SCPIs

La SCPI est une Société civile de placement immobilier. Il s’agit d’un mode de placement immobilier réalisé par l’intermédiaire d’une société de gestion. Ce type d’investissement est aussi appelé pierre-papier.

La différence avec un investissement immobilier classique, c’est que vous ne vous occupez pas de la gestion immobilière. Vous êtes plutôt actionnaire dans une société de gestion immobilière. Vous recevez donc des parts sociales en échange de votre apport. C’est de ce fait celle-ci qui s’occupe de la gestion proprement dite des biens immobiliers détenus par la SCPI.

La SCPI se distingue par ailleurs de la SCI dans la mesure où ce dernier est un mode de gestion immobilière. Dans le cadre d’une SCI, vous participez donc directement dans la gestion des biens immobiliers que vous achetez et gérez.

Il est également possible d’investir en SCPI avec un emprunt bancaire et de profiter de l’effet de levier. Même s’il s’agit d’un type d’investissement immobilier passif, les risques sont les mêmes qu’avec un investissement locatif direct. Vous êtes en effet rémunéré sur les bénéfices de la SCPI, aussi, si celle-ci ne fait pas de bénéfice, vous ne toucherez pas de revenus.

Les investissements plus risqués à court terme

La dernière catégorie d’investissements dans notre sélection sont des placements qui présentent un plus haut niveau de risque à court terme. Nous allons tout de même voir qu’ils sont très intéressants sur le long terme.

La bourse

Concrètement, investir en bourse revient à acheter des actions d’entreprises qui créent de la valeur pour en tirer des dividendes ou espérer une plus-value.

Compte tenu de la volatilité des marchés financiers, l’investissement en bourse est souvent considéré comme risqué. Et ce n’est pas faux, car les marchés financiers sont volatils

Par exemple, le CAC 40 a augmenté de plus de 29 % en 2021, et a baissé de plus de 15 % entre le 1er janvier et le 1er août 2022.

C’est d’ailleurs pour ces raisons que la plupart des Français sont frileux à l’égard de ce type de placement.

Il faut pourtant savoir que le ratio rendement/risque est parmi les plus intéressants à condition d’investir sur du long terme.

En effet, une étude de Robert Shiller, prix Nobel d’économie en 2013, parue en 1996 démontre que les marchés financiers sont haussiers sur le long terme.

La raison est simple : de la monnaie est imprimée en permanence, ce qui fait augmenter sa quantité. Or, une partie se déverse nécessairement sur les marchés financiers.

À mesure que vous investissez sur le long terme, le risque devient de moins en moins important, voire proche de 0.

Le graphique ci-dessous nous montre les probabilités de perdre de l’argent en investissant sur l’indice S&P 500 dans le temps.

On voit qu’historiquement (même si les performances passées ne présagent pas les performances futures), les probabilités de perdre de l’argent après 23 ans sont de 0 %.

S&P 500

Pour réussir en bourse, il faut diversifier et être patient. Plus vous disposez d’actions de sociétés variées dans votre portefeuille d’actions, plus vous serez à l’abri des éventuelles baisses de performance.

Par ailleurs, les actions sont l’actif le plus rentable depuis 1988, bien que ce soit aussi le plus volatil (selon ce graphique du site Le Revenu).

performances des placements sur 30 ans

Si vous aviez investi 40 000 € dans des actions à dividendes en 1988, vous les auriez aujourd’hui multipliés par plus de 13 et vous auriez plus de 500 000 €.

La première condition pour investir en bourse est donc d’avoir une vision long terme et de ne pas avoir besoin de son capital, car les marchés peuvent mettre du temps à remonter.

Il existe trois principales enveloppes en matière d’investissement en bourse : l’assurance-vie, le PEA et le CTO (Compte-titre ordinaire).

En termes d’actions à proprement parler, il est souvent plus intéressant d’acheter des ETF. Ce sont des indices qui contiennent un panier d’actions. Leur principal avantage est leur diversification intrinsèque.

L’autre avantage du placement en bourse est que vous avez la possibilité de retirer votre capital à tout moment (contrairement à un investissement immobilier par exemple). C’est une classe d’actif plus liquide.

Les cryptomonnaies

Vous connaissez probablement déjà les crypto-monnaies, qui sont des actifs virtuels.

Concrètement, investir dans les cryptomonnaies consiste à échanger un capital contre une valeur en crypto monnaies. Même si certaines ont une utilité concrète, la majorité des placements en crypto actifs sont spéculatifs (acheter dans le seul objectif que l’actif prenne de la valeur, sans l’utiliser).

Avec plus de 600 milliards de dollars de capitalisation, le Bitcoin reste la crypto-monnaie la plus utilisée.

Il sert déjà de moyen de paiement dans plusieurs pays, mais il reste peu utilisé en France. L’Ethereum est la deuxième crypto monnaie la plus capitalisée et utilisée.

Cette classe d’actif étant récente et très volatile, il est peu recommandable de placer l’intégralité de vos 40 000 € dedans.

En revanche, si votre profil de risque le permet :

  • Si vous êtes jeune
  • Que vous avez de l’épargne de côté
  • Que vous avez une situation stable et de bons revenus

Alors, il peut être intéressant de placer entre 1 et 5 % de vos 40 000 € dans un portefeuille de crypto-monnaies.

Néanmoins, gardez en tête que ce capital sera potentiellement perdu à jamais.

Comment investir concrètement ?

Maintenant que vous avez une idée plus précise du type d’investissement que vous pouvez réaliser, il vous reste à décider si vous souhaitez le faire seul ou accompagné par des professionnels.

Se lancer seul

Si vous êtes suffisamment préparé, vous pouvez investir vos 40 000 € seul en fonction des actifs que vous avez décidés.

Vous pouvez par exemple :

  • Utiliser 20 000 € pour faire un apport à la banque et investir dans l’immobilier locatif
  • Utiliser 10 000 € pour investir sur les marchés financiers
  • Placer 5 000 € dans des SCPIs
  • 4 000 € sur un livret A
  • 1 000 € dans les cryptomonnaies

Pour cela, vous devrez chercher de votre côté les plateformes et les supports d’investissement.

Vous pouvez aussi vous former. Il existe des livres, des formations, ou encore des blogs comme celui que vous lisez en ce moment.

Se lancer seul dans un investissement réduira ainsi vos frais et pourra optimiser votre rentabilité… Cependant, sans réel savoir-faire, vous risquez de faire des erreurs et d’ainsi perdre votre capital. C’est pourquoi beaucoup font appel à des professionnels, notamment dans l’investissement immobilier locatif.

Se faire accompagner par des professionnels

Se faire accompagner par un professionnel pour investir est le meilleur moyen de sécuriser votre investissement. Non seulement vous pouvez vaquer à vos occupations quotidiennes, mais en plus, vous réduisez les risques en vous fiant à un expert.

Encore faut-il savoir choisir le professionnel à qui vous vous adressez. Le risque est de tomber sur des arnaqueurs qui vous promettent monts et merveilles et qui finalement vont profiter de votre crédulité pour vous proposer des produits peu intéressants.

En conclusion, les choix d’investissement sont nombreux si vous disposez d’un capital de 40 000 euros. Du livret d'épargne au placement en bourse en passant par l’investissement locatif, vous choisirez en fonction du niveau de risque que vous êtes prêt à supporter. Si vous vous lancez dans l’investissement immobilier, n’hésitez pas à faire appel à Bevouac pour vous accompagner sur l’ensemble de votre projet.

Autres articles qui
pourraient aussi vous intéresser

VOUS SOUHAITEZ
RECEVOIR NOS
CONSEILS ET
BONS PLANS ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les semaines le meilleur de Bevouac dans votre boîte mail.

Déjà 10 000 lecteurs !

Le meilleur de l’investissement locatif clés en main

Je souhaite investir
4,8/5

Pour 40 investisseurs par mois seulement