LMNP (Location meublée non professionnelle)

LMNP (Location meublée non professionnelle) : Dispositif fiscal qui s’adresse au propriétaire possédant un bien immobilier qu’il souhaite louer meublé.

Cependant cela ne peut pas être son activité professionnelle principale. On considère que le loueur est non-professionnel si ses recettes annuelles brutes sont inférieures à 70 000 € ou inférieure à 50% de ses revenus.

Il existe deux régimes fiscaux LMNP : régime réel et régime micro-BIC.

Le régime réel a plusieurs avantages. Il permet de déduire l’amortissement du bien (meubles et immeuble) et de déduire les charges réelles (=hors capital remboursé soit intérêt compris).

Le régime micro-BIC quant à lui permet de réaliser un abattement de 50% des revenus au titre des charges. Il ne permet malheureusement pas de réaliser d’amortissement contrairement au réel.

LMNP Micro BIC

LMNP Frais réels

Revenus de l’année précédente ne doivent pas dépasser 70 000 € (location meublée classique)

Forfait de 50% des revenus peut-être déduit au titre des charges

Il n’est pas nécessaire de tenir une comptabilité, simplicité de ce régime

Déclaration 2042




Sur option auprès des services fiscaux (déclar. 2031)

Option pour un minimum de 2 ans (renouvelable)

Tenue d’une comptabilité obligatoire

Déduction de l’amortissement du bien (meubles et immeuble) et des charges réelles supportées dans l’intérêt de son activité

Régime réel obligatoire en cas d’indivision (pas de micro) ou si les locations sont soumises à la TVA

Déclaration 2042



Utile si vos charges ne dépassent pas 50% des recettes et si vous avez peu de charges réelles. Pas de travaux ou  achat cash. L’inconvénient est que vous ne pouvez pas faire d’amortissement.

Utile si vos charges dépassent 50% des recettes. Il est avantageux car il permet de déduire l’amortissement du bien (meubles et immeuble) et déduire les charges réelles (=hors capital remboursé soit intérêt compris).


Martin Menez