News Proptech #2

Voici donc les news de la proptech #2 du mois de Mars 2018 après un premier condensé des mois de janvier et février. Un résumé de l'actualité des startups qui cherchent à innover et bousculer le secteur immobilier ! 

 
news proptech immobilier data mars 2018.jpg
 



👌 Ce qu'on aime 👌

Alors oui Bevouac aime la data immobilière et ceux qui la démocratisent, et Yanport en est un spécialiste !

 
yanport data immobilier startup agences
 

Ici on parle de toute la data présente sur l'ensemble des sites d'annonces immobilières et analysée au service de plus de 1000 professionnels de l'immobilier afin de "Capter les meilleures opportunités de mandats et garder une longueur d'avance sur vos concurrents". Pige immobilière, étude d'estimation, étude locative et veille concurentielle sont les principaux outils à disposition des clients Yanport.

On apprécie particulièrement leurs deux dernières études...

Un classement détaillé des portails immobiliers de l'année 2017 et de leurs variations de parts de marché. On prend note que SeLoger a vu ses parts grandement augmenter pendant la période et que selon votre zone géographique de recherche il est peut-être intéressant d'utiliser d'autres portails immobiliers. Voici la carte département par département.
 

Parts de marché des portails immobiliers sur l'année 2017 

 
 LBC et Se Loger sont bien entendu gourmands !

LBC et Se Loger sont bien entendu gourmands !

 

La deuxième étude est un véritable tour de France de la data immobilière avec l'analyse des principales villes françaises du marché de la vente, des locations, des acteurs, du rendement locatif, etc.

Les régions déjà comparées par Yanport :
- La région Normandie et notamment les villes  Le HavreCaen, et Rouen,
- La région PACA et notamment les villes Aix en ProvenceAvignonMarseilleToulon et Nice,
- La région Pays de la Loire et notamment les villes  NantesAngers et Le Mans,
- La région Bretagne et notamment les villes Rennes et Brest,

On apprécie grandement l'effort fourni et la démocratisation des données ! Merci

 

🚀 Les dernières levées de fond 🚀 

Le capital-risque français en berne en ce mois de mars, les startups françaises ont levé seulement 148 millions d'euros pour 258 millions le mois dernier et 228 millions en mars 2017. C'est la même tendance pour les startups des secteurs de la proptech, construction et aménagement.
Voici les principales levées de fonds de mars des startups qui innovent dans ces secteurs.
 

Simprom - 500 k

La startup Simprom est spécialisée dans la promotion de mini-copropriétés, des ensembles de moins de trente logements et utilise les nouvelles technologies et la collaboration pour mener ces projets dans des très courts délais. Tout cela plaît forcément aux promoteurs, constructeurs et surtout aux acheteurs qui investissent directement sur une plateforme de crowdfunding. Les programmes immobiliers (résidentiel, professionnel, commercial et logistique) répondent tous à une demande locale véritablement forte et sont appelés à générer à court terme des rendements intéressants. Pour l’instant, ce concept n’est appliqué qu’à l’Île-de-France mais le concept devrait s'étendre rapidement !

500 000 euros ont été levés auprès de Stanislas Wargny et du Morgan Stanley Real Estate Fund pour mener à bien l’industrialisation de ses processus et le renforcement de ses équipes. À ce jour, l’entreprise aurait obtenu douze projets pour un CA prévisionnel de 35 millions d’euros. 

 

Wopilo - 300 k

Dans le secteur de l'aménagement de nos belles maisons, voici un produit qu'on aimerait beaucoup tester chez Bevouac tant trouver un bon oreiller est compliqué alors que c'est tout simplement primodiale pour la qualité de notre sommeil ! Wopilo développe un oreiller révolutionnaire qui va changer vos nuits : le confort d'un oreiller ferme ou moelleux et le soutien cervical d'un oreiller ergonomique. 

C'est Day One Entrepreneurs & Partners qui a piloté la levée de fonds de 300K€. Michel de Guilhermier, cofondateur et Président de Day One déclare : « nous avons décidé d'investir dans Wopilo car nous avons d'abord été séduits par les qualités entrepreneuriales de Thomas, le CEO. Il était aussi important que Wopilo cherche à résoudre un problème sociétal à fort potentiel, celui de bien dormir, et en apporte une solution efficace ».

 

Syment - 600 k

L'objectif de Syment est de rendre visible les opérations quotidiennes des gestionnaires et permettre aux propriétaires et locataires de devenir acteur de leur résidence. Pour cela Syment met à disposition une palette d'outils qui permettent par exemple à l'utilisateur de signaler les incidents (panne de chauffage ou d'ascenseur...), d'informer le propriétaire et de les suivre jusqu'à la résolution, mais aussi Syment d'échanger avec ses voisins, de voter lors des consultations ou encore de gérer son patrimoine immobilier.

L'objectif de cette levée de fonds est "d'accélérer le déploiement au niveau national et international et de développer des nouveaux services et nouvelles fonctionnalités."

 

Office Santé - 2 millions

900 maisons de santé en France et notre ministre de la santé, Agnès Buzyn, souhaite doubler ce nombre d'ici 2022, de quoi satisfaire Office Santé ! Déjà une dizaine de maisons de santé installées en Bretagne et Île de France la société rennaise qui souhaite maintenant se déployer dans le Sud-Ouest. C'est dans cette optique qu'Office Santé vient d'annoncer une levée de 2 millions d’euros. « Cet argent nous permettra de recruter de nouvelles compétences et de lancer notre offre de services destinée aux professionnels de santé », explique l’un des deux dirigeants, Stéphane Guirvarc’h.

Pour 2018 le promoteur a pour objectif de créer l'entité Office Santé Services, pilotée par Antoine Bacholle. « Cette entité vient prolonger notre métier d’origine. Elle permettra aux professionnels de santé d’optimiser leur organisation en les libérant de leurs préoccupations administratives et logistiques. »

 

Syscobat - 450 k

La startup toulousaine est à l'origine d'un nouveau dispositif intéressant qui allie dans la construction d’immeubles ou de maisons le bois et le béton,  élu lauréat du concours « logement du troisième millénaire au service du développement durable » par Toulouse Métropole Habitat en 2014 et lauréat national « de la création d’entreprise de construction durable » en 2017.. Le dispositif B2R+ permet de diviser par cinq le poids de la structure, réduisant ainsi les besoins en terrassement et en fondation mais aussi d’imprimer sur les murs et les plafonds les plans d’étages et les réseaux à l’échelle 1, ainsi qu’un code 2D qui assure la traçabilité numérique des éléments. Autre point, le système B2R+ utilise jusqu’à 85% de matériaux biossourcés offrant deux fois d’isolation qu’un mur traditionnel. Syscobat assure également l'ensemble des activités d'ingénierie de conception en étroite collaboration avec le maître d'ouvrage, l'architecte et l'ensemble des bureaux d'études techniques et bureau de contrôle.
Cette levée de fonds va permettre de nouvelles embauches et de viser un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros d’ici 2021.

 

Comet Meetings - 8 millions

Comet Meetings a été créé en 2016 avec l’ambition de réinventer les espaces de réunion et de séminaire en France et à l’international. Dans ce sens, la société a développé des espaces «pensés pour stimuler la productivité, la créativité et le bien-être des participants», indique Victor Carreau, co-fondateur et CEO de Comet Meetings. Et on adore ça chez Bevouac : une armée de meeting scientists pour comprendre les besoins de la réunion et proposer des réponses sur-mesure pour la meilleure expérience. Temps de méditation, de relaxation et de mise en énergie pour mettre les participants dans les meilleures conditions sont même compris.
Après un premier bâtiment dans le XVIIème arrondissement de Paris, de 1 500 mètres carrés, composé de 14 salles de réunion et de larges espaces communs pour correspondre aux besoins des entreprises, Comet Meetings accélère et souhaite créer de nombreux autres lieux de réunion en France et à l'international et doubler le nombre de meetings scientists ! C'est dans ce sens que la startup a levé 8 millions auprès d'importants business angels, notamment Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings (PriceMinister, Kernel Investissements), Thibaud Elzière (Fotolia, eFounders), Jean-Romain Lhomme (Colony Capital) et François Hisquin (OCTO Technology).

 
 

Keep going ! 👨‍🚀🌠

startup levée de fonds mars 2018 immobilier.jpg